Samedi 12 février, c’est l’ouverture du 2° salon de la pêche à la mouche à Muret, 8 membres du club (Sébastien Wagner, Jean-Paul Lallier, Bernard Joseph, Jean-Paul Clarens, Laurent Lacoste, Luc Garbay, Jean-Bernard Laporte & madame) se sont réunis pour aller visiter les différents stands et animations proposés lors de ce weekend.

Départ matinal pour les membres, froid, neige et verglas sont au programme de l’expédition. Arrivés sans encombre vers 9h45 juste après l’ouverture sous un magnifique soleil, une petite pause-café viennoiseries bien méritée nous attend. La première impression en arrivant sur le parking ne nous a pas leurré et effectivement l’affluence sur les stands est déjà forte.

Petite pause café

Un premier stand attire notre attention avec un titre qui suscite notre curiosité Avozetto: « les mouches élastiques ». Philippe Geneix célèbre bloggeur dans le monde de la mouche nous présente ses montages originaux réalisés à l’aide d’élastiques orthodontistes. Très accessible, cet ancien professeur de musique, multi casquette : à la fois guide, monteur, bloggeur et écrivain, nous fait partager son enthousiasme de sa nouvelle vie professionnelle. Vous pouvez d’ailleurs aller visiter son blog en cliquant sur le lien suivant : Avozetto

Philippe Geneix sur le stand Avozetto

Nous avons pu ensuite assister à une démonstration de lancer « Spey » (2 mains) sur le bassin par Glenda Powell, malheureusement le bassin était à sec car l’association du collectif 31 n’a pas reçu la bonne bâche pour assurer l’étanchéité. Mais cela n’a pas empêché d’apprécier tout le talent de la championne du monde du lancer à distance à deux mains. 

Un petit arrêt épic au stand Tenkara où Jean-Paul, Luc et Laurent ont pu tester cette technique ancestrale qui nous vient directement du Japon et trouve un nouvel essor dans la pêche moderne. Après quelques essais sur le bassin et un accrochage avec le panier de basket situé à près de 6m en hauteur, le vendeur nous propose de vérifier la solidité de ses cannes réputées incassables ! Résultat, cassée ! Nous sommes alors partis septiques quant à la qualité du carbone japonais…

L'ex championne du monde de Cast Spey

Puis vint la pause déjeuner où nous avons partager des sandwichs ainsi qu’une bonne bière car ne l’oublions pas l’Irlande était l’invitée d’honneur du salon. Ce moment nous a permis de nous ressourcer et d’échanger sur les péripéties de la matinée. Malheureusement dans l’excitation et la confusion certaines bières ont fini à terre sans même avoir pu honorer son propriétaire. Fort heureusement un ticket supplémentaire et tout redevenait en ordre !

De nombreux autres stands nous ont permis d’admirer tout le savoir-faire de certains artisans tel que l’italien, Moreno Borriero véritable artiste des cannes en bambou refendu. Ces cannes nécessitant près d’une centaine d’heures de travail sont plus proches d’une œuvre d’art tellement la finition est extraordinaire.

Dans l’après-midi, Yannick Rivière ancien membre de l’équipe de France de pêche à la mouche, nous a fait une démonstration de lancer en sèche. Excellent pédagogue, c’est avec une incroyable dextérité et facilité que nous avons pu admirer tout le potentiel et la diversité des lancers.

Nous avons aussi pu apprécier l’accessibilité et les nombreux conseils des personnes présentes sur les stands. Notons par exemple les précieux conseils, sur le stand Caléri, donnaient à Sébastien concernant la pêche en nymphe…

Il y avait tant d’autres stands (monteurs, agences de voyage, tourneur sur bois, vente de matériel, éleveurs de coq etc…) que l’on pourrait continuer encore longtemps cet article. Pour voir les photos de la journée c'est ICI.

Concluons en félicitant les bénévoles du « collectif clubs mouche 31 » pour l’organisation et le succès mérité de cette deuxième édition. Vivement la prochaine et rendez-vous dans deux ans !